vendredi 29 mai 2015

29.5


#Lu
Ce week-end au calme m'a permis de finir La Gaieté de Justine Lévy, et autant le dire tout de suite, il n'y a de gai dans ce livre que le titre! Dès les premières lignes je reconnais le style de l'auteur: les phrases jusqu'au bout du souffle, les mots qui s'enchaînent exprimant le cerveau qui s'embrouille. Je me souviens avoir aimé ses deux précédents romans (Rien de Grave et Mauvaise Fille) qui étaient sur le même ton, et là je n'arrive pas à accrocher. Si Justine Lévy sait parfaitement décrire l'état d'angoisse, mettre des mots sur ses maux, je crois que ce qui me déplaît est que son personnage principal consciente de ses angoisses, et de toutes les choses négatives qu'on a bien pu lui transmettre n'arrive pas à prendre réellement le dessus et aller de l'avant...Des années après la lecture de ses précédents romans, l'impression que le principal personnage est resté un peu dans l'immobilisme et vit toujours sur son passé sans vraiment arriver à se donner un coup de pieds aux fesses.
Je crois que j'aurai aimé un dénouement différent tout simplement, j'aurai aimé voir murir le personnage central de ses histoires...
Et pourtant je dois bien reconnaitre que certains passages ont trouvé écho en moi...
"je sais juste qu'une maman malheureuse vous refile toujours un bout de son malheur, sans le faire exprès et sans le savoir, c'est comme ça, le chagrin ne disparaît pas quand il s'en va, il passe d'une personne à l'autre, comme un rhume, un baillement, une toux ou un fou rire. Mais on a jamais parlé de tout ça, on se comprenait sur la musique mais pas sur le chagrin, sur nos parfums, mais pas sur cette peine qu'elle m'a refilée, et c'est pour ça que moi j'ai décidé d'arrêter la contagion, pour eux, pour mes enfants, stop, cordon sanitaire, compresse hémostatique, Betadine, Coalgan, Surgicel, j'ai sorti tout l'arsenal et j'ai bloqué la transmission".

jeudi 28 mai 2015

28.5


Encore un tout petit peu de week-end à la cool pour affronter la semaine à 100 à l'heure...

mercredi 27 mai 2015

27.5



Il y a eu la brocante un peu par hasard,
Le village au goût d'été avec les touristes attablés pour l'apéro sous les platanes,
Le déjeuner dans le patio
Et l'après midi sur la chaise longue...
Et puis...il a fallu rentrer!

mardi 26 mai 2015

26.5


Un crochet pas vraiment détour par Pernes les Fontaines...
Découvrir le joli concept store de La Maison Pernoise, flâner au marché et déjeuner à l'ombre d'un figuier dans une petite cour...
Et de continuer la route...

vendredi 22 mai 2015

22.5



Un week-end de trois jours qui n'en comptera que deux, mais qu'importe puisqu'il en aura quand même le goût...
enjoy!

jeudi 21 mai 2015

21.5


Inconsciemment on a du prendre quelques leçons de notre escapade au pays de la cool attitude, parce que depuis notre retour c'est un peu la dolce vita (oui, enfin, même si le soleil est un peu parti)!!!!!

mercredi 20 mai 2015

20.5




Encore des fleurs...
Ce nuancier qu'il faudrait que je cesse de regarder...
C'est à l'action qu'il faudrait passer...
Oui mais choisir c'est aussi renoncer...
xxx

mardi 19 mai 2015

19.5



#vu, lu,...

J'ai découvert le site Chez Chez, un site où l'on découvre encore de beaux intérieurs...
Je ne me lasse toujours pas de regarder par la serrure tous ces beaux endroits... ni frustrée, ni envieuse, j'en ressors inspirée...
J'aime piocher là, comme sur TheArchivist, The Socilite Family ou Inside Closet des idées, des objets, des associations...

J'ai lu deux livres (les souvenirs de Foenkinos, et Grandir de Sophie FOntanel) qui parlent des personnes âgées et de ceux qui les accompagnent...J'ai aimé lire les mots de ceux qui savent parfaitement exprimer ces situations qu'il est si difficile à expliquer à ceux qui ne savent pas, ou pas encore...Je crois que j'avais envie toutes les 3, 4 pages de copier une phrase, voire une page entière...de la consigner dans un petit carnet tellement ces deux personnes savaient parfaitement mettre des mots sur ces drôles de situation...

La gaieté est maintenant sur mon chevet et attends un petit moment de calme pour être entamée...


lundi 18 mai 2015

18.5


Les premières cerises, les soirées dehors, avec un petit verre de rosé pourquoi pas...
Envie de cuisiner des plats ensoleillés, d'organiser un week-end farniente les doigts de pieds en éventail...juste tous les 2 ♡...
Ces journées plus longues qui donnent l'impression de vivre 10 journées en une, les nuits un peu courtes quand même, mais tant pis, ça donne l'impression de vivre à fond...

vendredi 15 mai 2015

15.5




Et puis on est rentrés,
et puis je n'ai pas trouvé ça difficile,
parce que de chaque retour de voyage j'ai l'impression de rentrer plus "riche"...
Mille et une idées en tête, mille et une envies...
Des souvenirs plein la tête, des étoiles plein les yeux...
Il y a eu la première pivoine du jardin qui nous attendait, un café en bonne compagnie, la chaleur un peu surprenante et une journée pour lire et prendre du bon temps juste avant de reprendre...
Une chouette promenade, des cookies thé matcha/chocolat blanc pas mauvais, les petits souvenirs à ranger, les photos à trier...
Les pieds ici et la tête encore un peu là bas...

jeudi 14 mai 2015

14.5

Carnet de voyage, Amsterdam
#4 (et fin!)

Pour ce dernier jour nous nous étions dit que l'on pourrais aller jusqu'à Haarlem, voire même jusqu'à Rotterdam pour voir plus loin, et puis nous nous sommes levés plus tard avec l'envie de traîner un peu et on a vite laisser tomber ce projet. On avait encore des choses à voir en ville, ce ne serait pas un regret, juste un changement de programme et peut être même l'occasion de revenir...
Direction donc le FOAM, musée de photo, aux expositions temporaires, ce n'est pas très grand et c'est donc parfait pour les enfants qui se lassent vite de ces musées...

Déjeuner ensuite d'un bon burger maison chez Burgerlijk pour contenter notre petit difficile! Je choisis de gouter au veggie burger, et je ne regretterai pas mon choix!
Puis nous décidons puisque le soleil brille d'aller tranquillement vers Vondelpark...
Sur le chemin je photographie encore quelques tranches de vie...


Arrivés sur place la comparaison avec la grosse pomme se fait immédiatement...c'est le poumon vert de la ville...vélos, trotinettes, skates, rollers...des jeux pour les enfants, des étendues d'eau...on a même apperçu de petits lapins courrir sur les pelouses... Une impression de sérénité plane sans nul doute sur cette ville...


De ce voyage je garderai le souvenir d'une ville où il semble bon vivre, et ce quelque soit le temps! Une ville où la cool attitude semble être de mise y compris avec des enfants jeunes ou moins jeune. Celà ne fait que conforter un peu plus mon envie de découvrir l'Europe du Nord...Affaire à suivre !!!!